Vous êtes ici

Partager

Comment diminuer sa consommation de chauffage ?

Le chauffage est l’un des premiers postes de dépenses des foyers en hiver et il représente également environ 70% de la dépense énergétique.

Comment faire baisser la facture et comment mieux consommer pour la planète ? 

Pour optimiser son chauffage, faire des économies et mieux consommer, il est nécessaire d’agir sur 3 axes : l’ensemble des gestes quotidiens, les performances énergétiques de son logement et le changement de chauffage.
Pour agir sur sa consommation, il est important de commencer par adapter ses gestes car ils sont à la portée de tous. En revanche, dès lors que vous songez à optimiser le système de chauffage, il est très important d’améliorer d’abord les performances énergétiques de votre habitation avant de considérer un changement de chauffage, car vous pourriez vous retrouver avec un chauffage inadapté par la suite.

 

Des bons gestes à adopter

Les petits gestes sont d’une grande importance. Souvent, ils laissent l’impression de ne pas être efficaces ou de ne pas avoir beaucoup d’impact. Alors que, lorsqu’ils sont mis bout à bout, ils offrent une grande différence et apportent de réelles économies.

Choisir la bonne température dans son logement

Savez-vous choisir la bonne température pour votre logement ?
La température de confort se situe entre 19 et 21 °C dans les pièces occupées en journée et à 17°C la nuit.
Si vous ressentez du froid et un inconfort, alors il est probablement davantage dû à une mauvaise isolation de votre logement ou à des infiltrations d’air.

Choisir de moins chauffer en cas d’absence et sur les beaux jours

Saviez-vous que le fait de diminuer votre température générale de chauffage en cas d’absence ne demande pas à votre chauffage de consommer plus pour atteindre votre température de confort à votre retour ?
Vous consommerez toujours moins en baissant votre chauffage sur des absences qu’en le maintenant à la même température.

Choisir d’agir sur sa consommation d’eau chaude

La consommation d’eau chaude est le deuxième poste de dépense énergétique dans une habitation.
Les gestes du quotidien ont un grand rôle à jouer pour réaliser des économies !
Il est, par exemple, conseillé de laisser ses mitigeurs sur la position eau froide afin de ne pas solliciter le chauffe-eau inutilement.
Parfois, la température du ballon et du chauffe-eau est réglée au-dessus de ce qui est quotidiennement nécessaire alors que 60°C suffisent.
Un moyen efficace de dépenser moins d’énergie sur le long terme.

 

Améliorer les performances énergétiques de votre système et de votre habitation

Quand on parle de performances énergétiques, il est impossible de ne pas mentionner l’entretien de votre système.
Qu’il soit obligatoire ou qu’il ne le soit pas, l’entretien du système de chauffage ou de production d’eau chaude permet d’éviter les problèmes qui amènent à une surconsommation et il permet d’augmenter la durée de vie du système.

L’amélioration des performances énergétiques passe en grande partie par l’isolation de votre système.
Par exemple, saviez-vous qu’il est possible d’isoler les parois du chauffe-eau ainsi que les tuyaux ?

L’isolation du logement est un axe prioritaire avant d’envisager un changement de système de votre chauffage car c’est l’ensemble de ces actions qui vont permettre de mieux conserver la chaleur et de réduire votre consommation et votre facture.

Saviez-vous que des murs froids peuvent abaisser jusqu’à 3 degrés votre température de ressenti, que les infiltrations d’air et qu’un taux d’humidité élevé vous donnent l’impression d’avoir plus froid ?

L’installation peut également être complétée dans l’attente d’effectuer des travaux d’isolation ou le changement d’un système de chauffage.

 

Choisir de changer de chauffage ou de le compléter pour optimiser les performances

Il existe deux raisons pour changer de chauffage : remplacer une vieille chaudière de plus de 15 ans ou avoir un chauffage plus adapté à sa consommation et à son logement.

Dans le cas où votre chaudière dépasse les 15 ans, nous vous conseillons vivement de la remplacer afin de bénéficier des dernières avancées et des dernières normes énergétiques. Par exemple, les chaudières les plus récentes fonctionnent à basse température : 35 à 45°C à la place de 60 à 70°C ! De sacrées économies en perspective !
En fonction de vos besoins, de votre isolation et de votre budget, il vous sera proposé une solution adaptée.

Pour optimiser les performances de votre chauffage, il est également possible de compléter une installation déjà existante qui pourra trouver son utilité en intersaison ou pour désolidariser la production de l’eau chaude sanitaire du système principal.
Il existe énormément de possibilités qui s’adaptent à chaque besoin, chaque pratique et chaque logement. Il est donc plus facile de trouver le système qui convient à votre usage.

 

Contactez votre expert en énergie pour plus d’informations !